site: Saint-Lambert, Rive-Sud de Montréal
étendue: 3 020 pi2
réalisation: 2013

Construit autour des années 1920, ce duplex a subi une véritable cure de rajeunissement. Les nouveaux propriétaires souhaitant le convertir en maison unifamiliale tout en conservant ses caractéristiques patrimoniales, les travaux ont consisté en une réfection des trois façades avec une réorganisation des ouvertures et le réaménagement des espaces intérieurs.

Des portes et des fenêtres, de facture plus contemporaine, occupent maintenant l’emplacement des anciennes ouvertures sur la façade principale donnant sur l’avenue Mercille. Les motifs de répétition de briques, que l’on retrouve au couronnement, sont repris plus bas. Quant à la façade latérale, elle accompagne les passants dans la ruelle. Des appareils d’éclairage ponctuels les escortent tout au long de la promenade. Afin de briser la linéarité du volume, un grand pan de fenestration translucide scinde le bâtiment en deux. Cette fenestration, qui donne sur l’escalier intérieur, permet de faire pénétrer la lumière naturelle au cœur de la maison tout en préservant l’intimité de ses occupants. De l’extérieur, il est possible de percevoir un jeu d’ombres chinoises lorsque les résidents circulent d’un étage à l’autre.

Photos : Two Humans